CONSEILS ET ASTUCES

Systèmes détection d’incendie, les Bases – 1-

Un système de détection incendie (SDI) est une unité faisant partie du système de securite incendie (SSI), dont l’objectif est de déceler de façon aussi précoce que possible la naissance d’un feu. Il comprend des organes de détection incendie (déclencheurs manuels , détecteurs automatiques …), des organes intermédiaires et un  équipement de contrôle et de signalisation (ECS), également dénommé « tableau de signalisation » ou « tableau de contrôle », qui alerte de toute sollicitation du système, en cas de dérangement ou d’alarme feu. Les organes sont disposés sur des boucles ou lignes, reliées à l’ECS.

Pour quel but ?

  • Pour permettre de déceler et signaler le plutôt possible les prémices d’un incendie
  • Réduction du délai de mise en œuvre de lutte contre l’incendie et d’en limiter les conséquences
  • 70 % des incendies se déclenchent le jour, mais 70 % des incendies mortels se produisent la nuit, faute d’avertissement. L’odeur de fumée ne réveille pas, mais produit l’effet inverse. Elle contient du monoxyde de carbone qui plonge dans un profond sommeil. Leur détection précoce s’impose de façon impérative et vitale.
  • 10 000 personnes sont victimes d’incendies chaque année. Quand il ne tue pas, il entraîne de graves séquelles physiques, respiratoires, traumatiques et psychologiques ..

Comment ça fonctionne ?

L’objectif est de détecter un incendie de manière précoce par l’intermédiaire de capteurs. Ces capteurs sont appelés détecteurs automatiques d’incendie. Ils utilisent différentes technologies qui permettent de chercher les phénomènes liés à l’incendie : chaleur, fumée, flamme, gaz de combustion, etc.. Lors d’un incendie, le détecteur est activé, il envoie un signal à la centrale incendie. Ce signal est traduit d’une part en une information claire pour l’utilisateur et d’autre part, dans le cadre d’un Système de Sécurité Incendie (SSI), il met en œuvre les automatismes à commander pour protéger les personnes et les biens.

Conventionnelle ou adressable ?

Le SDI est dit de type « conventionnel » lorsque la détection se fait au niveau de l’ensemble d’une boucle d’organes de détection.

Il est « adressable » si, sur une même boucle, il y a identification et localisation de zones distinctes de détection composées de 1 ou plusieurs organe(s) de détection.

Exemple : dans un bâtiment, on considère qu’un étage est couvert par une boucle. Dans le cas d’un système conventionnel, l’ECS pourra uniquement détecter le feu sur l’étage, sans plus de précision. Dans le cas d’un système adressable, si on considère que, sur la boucle, chaque pièce correspond à une zone, on pourra alors au niveau de l’ECS identifier la pièce dans laquelle l’incendie s’est déclaré.

Le SDI peut alors directement déclencher l’évacuation générale d’un bâtiment ou envoyer l’information d’alarme à un centraliseur de mise en sécurité incendie qui gérera l’évacuation et les dispositifs de sécurité ( désenfumage , porte coupe feu ..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez